29.01.2015

Compte-rendu de l’assemblée générale du collectif laïque

assemblée générale du collectif laïque,

 

1)      Rapport d’activité

 

Le rapport est présenté par le président qui met en évidence les activités nombreuses et diverses tout au long de l’année qui ont permis de réunir pas loin de 1000 personnes dont environ 200  enfants sur l’ensemble du département.

Le point fort autour du 9 décembre a permis de toucher 600 personnes supplémentaires dont 130 enfants

Toute cette activité avait pour objet la défense, mais surtout la promotion de la laïcité : ce qui nous a conduit à des activités de type pédagogique, culturelle : expo, conférence, théâtre ou encore rencontres avec la presse et/ou les élus

 

Les rencontres avec les élus permettent de

-         présenter le collectif laïque

-         proposer nos ressources en terme d’animation, ou encore de rituels laïques

-         inciter les communes à organiser (avec nous) une fête de la laïcité le 9 décembre de chaque année

-         informer les élus municipaux et les inciter à porter les valeurs laïques dans le cadre de leurs activités et de leurs discours

-         inciter les communes à organiser cérémonies citoyennes : pour remise solennelle des cartes d’électeurs aux jeunes majeurs avec mise en place d’un rituel républicain

-         prévoir quand il existe une rencontre avec le conseil municipal des jeunes

 

Nous avons gagné en efficacité. Notre effectif s’est renforcé et diversifié, avec plus de 170   adhérents dans tout le département

Nous avons gagné en visibilité : la presse suit régulièrement notre activité. Les élus nous connaissent. Les autres associations aussi, puisque nous avons ponctuellement établi des partenariats. Les institutions nous connaissent et peuvent faire appel à nous.

L’actualité nous donne raison ; il est plus que jamais nécessaire de faire sur le terrain le travail que nous faisons.

Après discussion le rapport est adopté.

 

 

2)      Rapport financier

 

Le trésorier présente tout d’abord le compte financier de l’exercice 2014. Cee bilan est en léger déséquilibre, notamment du fait de l’organisation du concert des Grandes Bouches. Mais les frais ont été couverts par le recours aux fonds de réserve. Au 31 décembre 201 il reste environ 1200 euros en caisse, ce qui est suffisant pour démarrer notre activité.

Ce compte financier est adopté

Puis le trésorier présente le projet de budget pour 2015. Le budget est équilibré autour de 4600 euros. Les recettes proviennent pour moitié environ de subventions diverses et pour l’autre moitié des cotisations

Le budget est adopté ainsi que le montant de la cotisation qui reste fixé pour l’année civile 2015 à 10 euros

3)      Election du bureau

 

Après un ultime appel à candidature, le bureau est élu. Il se compose de (par ordre alphabétique) :

 

-         Laurent Adam, président

-         Christian Bourrel

-         Christine Breyton

-         Jean-Claude Canal

-         Françoise Escande

-         Amédée Félix

-         Jacques Fernandez

-         Sonia Fontaine co-secrétaire

-         Virgile Goin

-         Roselyne Guémy co-secrétaire

-         Bernard Kohler

-         Roger Labeirie

-         Jacques Loreau

-         Bernard Mallent

-         Deniz Sylvestre trésorière

 

La première réunion de bureau est fixée au jeudi 12 février à 18h30 en notre local, réunion ouverte à toutes les bonnes volontés.

 

4)      Objectifs et projets

 

Les objectifs sont discutés et précisés. Mandat est donné au bureau pour « mettre en musique » ces objectifs par des projets concrets. Quelques suggestions sont faites, notamment l’organisation rapide d’une conférence-débat qui permettrait au collectif laïque de se faire entendre dans le cadre de l’actualité dramatique de ces dernières semaines. Les principaux objectifs fixés sont :

 

-         Renforcer le collectif laïque, sa force militante, son implantation géographique

-         Diversifier nos activités pour toucher davantage la jeunesse à travers les CMJ, les écoles, les collèges et lycées

-         établir avec les élus des partenariats plus efficaces : l’écoute est souvent bonne le suivi concret l’est moins

-         établir et renforcer des partenariats avec des associations amies

Les commentaires sont fermés.