28.01.2014

Placebo, de et avec Joe de Paul - Samedi 1er février

Placebo, Joe de Paul, théâtre,

« Un québécois à P…ennautier ! » Samedi 1er février

Placebo, Joe de Paul, théâtre, « Je fais mon meilleur travail de clown dans la sensibilité et la conviction. J’ai écrit ce scénario très simple et minimaliste qui laisse une grande place à mon personnage pour s’exprimer.

La timidité, le stress provoqué par la situation dans laquelle je me trouve, confronté aux autres, dans une salle où l’attente est trop longue, me permettent, au-delà des gags, de faire un grand voyage émotionnel. »

M. Joe travaille à l’accueil d’un laboratoire pharmaceutique. Dans la salle d’attente, le public, venu tester un nouveau médicament. Mais aujourd’hui, l’attente est longue.

L’ambiance est tendue, et M. Joe commence à gesticuler, invente des bêtises et des gags pour détendre l’atmosphère.

Placebo, Joe de Paul, théâtre, L’attente se prolonge et les volontaires / spectateurs vont accompagner leur hôte dans un voyage émotionnel. Le timide M. Joe trouve confiance, et va même devenir un artiste.

« L’homme moderne doit descendre la spirale de sa propre absurdité au point le plus bas et alors seulement peut-il regarder au-delà. » - Vaclav Havel.

Ce solo est l’occasion pour Joe De Paul d’explorer non seulement l’absur¬dité, mais aussi l’émotivité qui ressort d’une situation des plus absurdes.

Durée : 55 min

Regards extérieurs • Aline Muheim • Sabine Reick • Henzie Lorenz • Harry Holtzman

Placebo, Joe de Paul, théâtre, Technique • Lorenzo Graouer

Soutiens en Résidences de création – 2011 / 2012

Le Hangar des Mines – St Sébastien d’Aigrefeuille Kabuwazi Kreuzberg, Berlin – Allemagne

La Cascade – Maison des Arts du Clown et du Cirque - Bourg St Andéol – Daki Ling, Marseille

Coproduction – partenariat/soutien en diffusion Le Hangar des Mines– St Sébastien d’Aigrefeuille –

Placebo, samedi 1er février à 20 h 45 au théâtre Na Loba

Placebo, Joe de Paul, théâtre, – Tout public

Infos et réservations : 04 68 11 45 32 - TN : 12€ - TR : 8€

culture.pennautier@orange.fr

Placebo, Joe de Paul, théâtre,

 

11:20 Écrit par pennautier dans Loisirs, Spectacles, Théâtre | Tags : placebo, joe de paul, théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

11.01.2014

Lea Ivernalas de Cabardès, entre patrimoine, canard et truffes !

Las Ivernalas de Cabardès, occitan, I.E.O., truffe, vin,canard,

Las Ivernalas de Cabardès, occitan, I.E.O., truffe, vin,canard,Las Ivernalas de Cabardés proposeront, pour leur édition 2014, trois rendez-vous entre Aragon et Pennautier.

- Ouverture le mardi 21 janvier à Aragon (Maison du Cabardès, 18 h 30) où, dans le cadre de l'Estanquet mensuel de Fasètz la Lenga en Cabardés, le jeune et dynamique directeur du CIRDÒC (Centre Interegional de Documentacion Occitana, Béziers), Benjamin Assié, viendra évoquer le patrimoine immatériel occitan.

- Le lendemain, mercredi 22, place à un spectacle jeune public à Pennautier (Na Loba, 18 h 30, participation libre) avec la représentation d'Es un cicne/signe !

Ce conte musical reprend la thématique du Vilain petit canard d'Andersen que nous poursuivons dans ce conte merveilleux et philosophique, étoffé d'une vingtaine de chansons, de nombreux instruments de musique et d'animations interactives qui enchanteront tout-petits, petits et grands.

Las Ivernalas de Cabardès, occitan, I.E.O., truffe, vin,canard,- Le samedi 25, la soirée s'associe avec les Ampélofolies. En effet, à 19 h (Na Loba, Pennautier), le conteur périgourdin Daniel Lhomond viendra dire ses Contes truffés, contes en français saupoudrés de quelques pincées d'occitan où la truffe tient le rôle principal.

On soupera dans une auberge inquiétante et savoureuse. On visitera le pays intime, celui des passés composés et des futurs proches. On se perdra dans les garrigues parmi les chênes verts...

Et surtout on connaîtra enfin la Véritable Histoire de la Truffe... Humour, humus, humeurs...

Les Contes Truffés constituent un spectacle pour saliver sur les terres du Périgord et du Languedoc, mais aussi pour tutoyer le Fantastique...

Las Ivernalas de Cabardès, occitan, I.E.O., truffe, vin,canard,À l'issue du spectacle, il sera possible de prendre part au souper amical qui scellera la rencontre entre les vins du Cabardès et le Picpoul de Pinet.

(Contes : 5 € ; souper : 15 € ; contes et souper : 18 €, sur réservation auprès de l'IEO-Aude BP 105 11022-Carcassonne Cedex).

Las Ivernalas de Cabardés sont mises sur pied par l'Institut d'Estudis Occiatns d'Aude avec le soutien du Conseil général de l'Aude et de la Mairie de Pennautier, en collaboration avec Fasètz la Lenga en Cabardés et le Cercle Occitan del País de Carcassona.

La soirée du 25 est organisée en partenariat avec les Ampélofolies du Cabardès, le FLL-Ventenac et la Calandreta de Ciutat.

Contact ieo11@ieo-oc.org; 04 68 25 19 78

Las Ivernalas de Cabardès, occitan, I.E.O., truffe, vin,canard,

08.01.2014

Le Siphon - Retour sur un moment fort de l’année

Le Siphon, le petit théâtre du pain, métro

Le Siphon, le petit théâtre du pain, métroQuand la passion vous tient !

La troupe « Le Petit Théâtre de Pain » fondée en 1994 a marqué les esprits.

Dix-sept acteurs du Pays Basque qui ne se sont pas quittés depuis la fac.

Vingt années à réinventer un théâtre vivant et métissé, à se faire complice du public, à remplir l’espace.

Des gradins avaient été montés en demi-cercle salle Intersport pour que la scène soit visible des 150 personnes qui n’auraient pas manqué ce spectacle pour rien au monde.

Le Siphon, le petit théâtre du pain, métroLe Siphon, d’Aurélien Rousseau, à la fois tragique et digne d’un opéra bouffe, mis en scène par Ximun Fuchs se déroulait dans les bouches du métro à l’heure de pointe.

Le décor était à l’identique d’une station de métro avec la foule pressée, les chauffeurs, des filles de joie, des détraqués, une meurtrière, un commissaire commis d’office et ses adjoints…

« Un polar à faire vomir, des histoires horribles, pleines de peurs, de trains, de couloirs en souricières, dans les rayons de bas étage.

On pourrait se dire qu’à force d’horreurs quotidiennes surmédiatisées, la guerre économique et ses « dommages collatéraux » découragent la fiction, surtout policière.

Le Siphon, le petit théâtre du pain, métro

 

Qu’importe.

Le polar est un témoin de notre temps.

Aussi éphémère que le théâtre.

C’est un genre qui s’insinue dans la fascination du morbide pour raconter ce qu’on n’a pas forcément envie d’entendre.

Du grand guignol qui aurait les pieds sur terre, et les mains dans le cambouis.

 

Le Siphon, le petit théâtre du pain, métro

Avec pour seule prétention, l’efficacité, l’impertinence, et la facilité d’accès. »

Un pari réussi, la salle était scotchée aux banquettes en bois.

Les applaudissements étaient aussi forts que le bruit des rames dans les souterrains étranges d’un métro ou celui d’un siphon amplifié.

 

http://www.lepetittheatredepain.com/spectacles/en-tournee/le-siphon#sthash.HUPivLYS.dpuf

Le Siphon, le petit théâtre du pain, métro

04.01.2014

Dans une boîte en carton…

 

la crèche, marie andré, comédie,

… Sommeillent les petits santons.

Tout le monde connaît la chanson.

la crèche, marie andré, comédie, Les santons dorment sur un lit de coton, toute une année enfermés dans une boîte en carton !

Enfin, presque !

On les réveille quelques jours avant Noël pour les ranger près d’une cabane en bois où le petit Jésus est attendu.

Anne-Sophie, en avait sorti pas loin de cent, qu’elle alignait amoureusement dans un ordre bien défini. Elle constituait une Crèche, mais pas n’importe laquelle, celle de Marie André !

L’auteur avait pris des libertés avec ses personnages de comédie. Elodie Bachelier les faisait évoluer autour d’une table où trônait une dinde.

Une famille ordinaire, enfin, un peu plus délurée que la moyenne avait pris place devant les couverts.

Pour le soir du réveillon, le père de famille avait invité son plus jeune employé qui sortait avec sa fille… chut, personne ne le savait !

la crèche, marie andré, comédie, D’ailleurs cette famille était pleine de secrets. Qui n’a pas son squelette dans un placard ? Un clochard, invité surprise de dernière minute vient à point dénouer certains fils d’une histoire très ancienne, toujours autour de la dinde.

Mais la surprise qui en ressort est de taille, car le dindon de la farce n’est pas celui que l’on pensait.

Pour savoir le pourquoi du comment il faut aller voir la pièce « La crèche » jouée par la compagnie « les Poissons rouges » avec : Valérie Albanese, Maxime Dallaston, Laurie Dentie, Alexandra Ferriol, Patrick ravatin, Régis Benhamouda et Daniel Frou ou se procurer le livre aux Editions Loup Gris.

A pennautier, deux séances ont comblé le théâtre Na Loba, au sens propre et au sens figuré. Les sièges étaient tous occupés, et les amateurs de comédie sont repartis enchantés !

De nouvelles représentations devraient avoir lieu en février, ouvrez l’œil.

En attendant, après l’Epiphanie, dimanche 5 janvier, quand les rois mages seront passés, les santons retrouveront leur boîte en carton pour une année de plus !

la crèche, marie andré, comédie,

11:20 Écrit par pennautier dans Théâtre | Tags : la crèche, marie andré, comédie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

08.12.2013

La crèche, comédie de Marie André, samedi 14 décembre au théâtre Na Loba

La crèche, Marie André,

La crèche, Marie André, La compagnie « Les Poissons Rouges » présente : « la crèche »

C’est le réveillon de Noël dans une famille classique en apparence. Au cours de la soirée, les langues se délient, quelques révélations et non-dits altèrent l’ambiance montrant la face cachée des différents protagonistes.

L’arrivée d’un invité surprise, complètement atypique, vient chambouler cet univers bourgeois qui semblait pourtant imperturbable. La soirée prend alors une tournure inattendue qui va bouleverser chacun pour le pire et le meilleur !

Bienvenue in the crazy family : Une comédie de Marie André

- Mise en scène Elodie Bachelier

- Avec : Valérie Albanese, Maxime Dallaston, Laurie Dentie, Alexandra Ferriol, Patrick ravatin, Régis Benhamouda et Daniel Frou

- Séance de dédicaces de Marie André à la fin des spectacles de la La crèche, Marie André, seconde édition de La crèche réalisée par les Editions Loup Gris

Séances le samedi 14 décembre à 16 h et 20 h 45 Au théâtre Na Loba

https://www.facebook.com/events/555728197835411/?fref=ts

Réservations : lacreche2013@gmail.com

Très prochainement, ne ratez pas la sortie de "La crèche" (par Marie Andre), le premier ouvrage des Editions Loup Gris.

Cet ouvrage sera disponible en téléchargement sur les principales plateformes numériques, ainsi que sur notre site internet www.editionsloupgris.fr (en téléchargement mais aussi en version papier dès son ouverture définitive).

Vous pourrez vous procurer le livre (pour 12€) et le faire dédicacer à la fin de la représentation ! — avec Marie Andre.

La crèche, Marie André,

06.11.2013

Mar ou La Mar, sortie de résidence le 7 novembre

Mar ou La Mar,

Le jeudi 07 novembre à 19 h, la Cie les Grands Chemins présentera une étape de travail de sa prochaine création :

- MAR ou LA MAR d’après l’œuvre d’Ernest Hemingway « le vieil homme et la mer ».

Mar ou La Mar, "Il était une fois un vieil homme, tout seul dans son bateau »

Cette histoire tient à un fil. Que ce soit celui de la curieuse intimité qui relie le poisson au vieux pêcheur, celui qui relie leur vie à leur mort, celui qui relie le conteur à l'histoire ; mais aussi le fil des générations, celui de l’amitié entre le vieux et le gamin.

Ou encore le fil qui relie le public au poisson, à son propre combat.

Cette oeuvre regroupe une multitude de thèmes fondamentaux propres à l’être humain, de toutes cultures confondues.

C'est un conte universel qui parle de la nature profonde de l'homme, de courage, d'endurance, d'humilité, de transmission.

Le vieil homme dans le désert de la mar, étendue de voiles et de débris marins, draps cousus et cordages, nous raconte son combat épique avec le grand poisson.

Mar ou La Mar, Les couleurs et les ombres animent les formes qui jaillissent comme des stalactites de ce fond marin, décors et visions que le pêcheur modèle.

Ce fond marin traversé par le texte d'Hemingway, ce désert-souvenir, sera l’arène des gestes et de la parole du vieil homme, l'histoire de la rencontre avec «son» poisson.

C'est l'histoire du dernier combat d'un homme, d'une victoire dans la défaite.

- Fabio Ezechiele Sforzini acteur

- Sofie Sforzini plasticienne

- mise en scène : Collectif théâtre total

- aide à la mise en scène : Céline Verdier

- musique : Gilles Stroch et Claire Corbière

- technique : Jacques Rossello

11:20 Écrit par pennautier dans culture, Théâtre | Tags : mar ou la mar | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

15.10.2013

Au Loup ! Au théâtre Na Loba jeudi 17 octobre à 19 heures

 

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loup

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loupLa compagnie Clair de Lune, théâtre de marionnettes donnera un spectacle au :

- théâtre Na Loba le jeudi 17 octobre à 19 h.

Durée 55 minutes.

« Où que vous soyez, irrémédiablement, l’ombre qui trotte derrière nous Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loupmarche à quatre pattes » Clarissa Pinkola Estès.

« Au Loup » est l’histoire d’un jeune loupiot.

C’est une tragi-comédie sur l’existence, une quête pour se connaître et se reconnaître soi-même, mais aussi, l’autre-même dans nos différences pour tendre vers une éthique de la coexistence pacifique.

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loup« Au Loup » est une fable, un enchevêtrement d’histoires, contes d’ici, légendes de là-bas, détournés ou réagencés.

Mise en scène – Fabrication Ecriture et Scénario. Dominique Blanchon et Gilles Bourgeois

La compagnie sort de résidence.

Entrée gratuite

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loup

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loup

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loup

Au Loup, la compagnie pleine lune, contes, au loup