26.02.2014

Le cirque Piccolino aux Romarins

cirque Piccolino, maison de retraite, les Romarins, pensionnaires, enfants école,

cirque Piccolino, maison de retraite, les Romarins, pensionnaires, enfants école,Les enfants de l’école Huon arrivaient en file indienne et prenaient place devant les pensionnaires de la maison de retraite.

Derrière une cabine aux rideaux de velours, les artistes du cirque Piccolino se préparaient à entrer en scène.

Les numéros se suivaient à vive allure.

L’équilibriste faisait rouler un gros ballon sous ses pieds et jonglait en même temps.

cirque Piccolino, maison de retraite, les Romarins, pensionnaires, enfants école,Il escaladait des chaises à la stabilité précaire puis se tenait aux barreaux par les mains et montait en chandelle.

Les enfants retenaient leur souffle.

Une danseuse se contorsionnait avec des cerceaux qui tournaient autour des bras, des jambes et de la taille !

Un grand fou rire s’est déclenché dans le hall des Romarins quand un bouc à la toison blanche bouclée a laissé échapper des crottes de lapin tandis cirque Piccolino, maison de retraite, les Romarins, pensionnaires, enfants école,qu’il grimpait sur des tabourets de plus en plus petits et tournait comme sur un manège.

Vite nettoyées !

Ensuite, deux chats savants sont passés dans des tubes et ont gravi des marches d’escalier avant d’en toper cinq avec la dresseuse !

Et puis, celui que les enfants attendaient tous est arrivé, tout de rouge vêtu, même le nez… avec un semblant de barbe blanche…

Mais non ce cirque Piccolino, maison de retraite, les Romarins, pensionnaires, enfants école,n’était pas le père Noël, on est en février, c’était le clown !

Les rires des pensionnaires se sont mêlés à ceux des enfants, n’en faisant qu’un.

Comme il était habile de ses mains, il leur a confectionné des animaux avec des ballons filiformes, gonflés, étirés, pour leur donner la forme voulue.

Une bien belle après-midi avec une part de gâteau à la clé !

 

Il était 16 heures !

cirque Piccolino, maison de retraite, les Romarins, pensionnaires, enfants école,

12.02.2014

Dans le cadre de Temps de Cirque dans l’Aude - samedi 15 février

cirque, salle de la tour, théâtre na loba,

Soirée exceptionnelle à Pennautier le samedi 15 février

- A partir de 17 h 30, Salle de la Tour : Le cirque poussière #1 par la Cie La Faux Populaire

cirque, salle de la tour, théâtre na loba,Une histoire de Cirque, de manipulation d’objets, de mots... et de recyclage !

Deux artisans du temps qui passe, revisitant le Music Hall et le cabaret comme un clin d’oeil à la fin du monde, d’une époque, d’un cycle...

Touchant, nostalgique sans être passéiste...

Une sorte de rêve de l’ancien !

- A 18 H 30, au Théâtre NA LOBA :

« Entre ciel et terre » sortie de résidence de la Compagnie Doré.

A travers le personnage de JAM, un clown, la Compagnie Doré, explore à sa façon la « crise grecque ».

cirque, salle de la tour, théâtre na loba,Ainsi JAM a une tâche à accomplir : défaire un tas pour construire ailleurs un autre tas, objet après objet.

Tout irait bon train si JAM ne s’apercevait pas que des gens sont là et le regardent. D’abord, il ne fait que nommer ce qu’on voit : « C’est une boule », « C’est une planche »…

Puis il s’enhardit : « C’est pour les travaux… ». Et il n’y a pas loin des travaux aux Travaux d’Héraclès, de la boule au rocher de Sisyphe……

Entrée libre

Réservation toutefois conseillée

Tout public

Renseignements : Jean Michel Henric 04 68 11 45 32 –

culture.pennautier@orange.fr

 

11:20 Écrit par pennautier dans cirque | Tags : cirque, salle de la tour, théâtre na loba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

18.02.2013

A Whole Story « Le cirque portatif »

cirque, loisirs, théâtre

cirque, loisirs, théâtreDans le cadre de « temps de cirque dans l’Aude », autour de « A Whole Story » la Compagnie du Chapeau se produira le mercredi 20 février à 18 h, au théâtre Na Loba Un final du « Cirque portatif » avec Clément Cassiede – Régie Thomas Godefroy. Un spectacle autour du chapeau.

Un huit clos autour de la manipulation de ce couvre-chef, la spécificité de la Compagnie.

Du jeu clownesque, de l’équilibrisme au cœur d’une mise en scène qui pose un individu au centre de sa solitude, dans un improbable appartement.

Aux prises avec son quotidien, sa folie, ses amusements, l’homme invente, s’agace, s’interroge…Une machinerie, sur le principe des dominos, va conclure cette journée, cette vie ? sur le mode mi amusé, mi interrogatif.

cirque, loisirs, théâtreCe spectacle s’inscrit comme une commande de la Verrerie d’Alès/PNC‐LR à une équipe artistique, pour adapter (réécrire en terme de format et d’espace) son spectacle arts de la piste, aux contraintes du réseau des médiathèques, afin d’inscrire ce réseau d’élargissement des publics, dans le nouvel événement cirque sur le département :

« Temps de cirque dans l’Aude » 2013, mais aussi au-delà, sur le reste de la saison 12/13 jusqu’en mai.

En effet, la Verrerie d’Alès/PNC‐LR, coproducteur de ce spectacle, souhaite organiser une tournée pendant sa manifestation « Temps de cirque dans l’Aude#2 » en collaboration avec son partenaire structurant, le Conseil Général de l’Aude, dans un souci de valorisation de la création contemporaine sur l’ensemble du territoire départemental, aux côtés des spectacles proposés dans les salles de spectacles et en chapiteaux.

Tout public

Tarifs : 5 euros. Renseignements : 04 68 11 45 32 – culture.pennautier@orange.fr

cirque, loisirs, théâtre

11:17 Écrit par pennautier dans cirque, Loisirs | Tags : cirque, loisirs, théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

13.02.2013

La "Mort du Cygne" vendredi 15 février au théâtre Na Loba

 

Cygn officielle - photo Jean Gros-Abadie.jpg

Vendredi 15 février à 20 h 45 au théâtre Na Loba « Cygn etc…» La “Mort du Cygne” chorégraphié par Fokine en 1905 n’avait jamais été repris.

Un siècle plus tard, Pedro Pauwels a décidé d’interpréter un mythe de la danse !

2012-05-15-treize-arches-pauwels-014.jpgCygn etc... se construit autour des propositions chorégraphiques de plusieurs chorégraphes.

Huit femmes livrent des versions successives d'aujourd'hui, des vues de chorégraphes aux cultures et parcours très divers.

Autour d'un seul et unique thème, celui de la « Mort du Cygne », le danseur interprète une pièce chorégraphique évoluant du classique au contemporain.

Le projet donne à voir et percevoir au spectateur des interprétations différentes de chorégraphes d'horizons différents.

Pedro Pauwels est né en Belgique où il débute la danse à l'école Renate Peter de Bruxelles.

Grâce à une bourse d'étude, il intègre la prestigieuse école cannoise Rosella avant d'intégrer le Jeune Ballet International de Cannes.

195175157_640.jpgPedro Pauwels crée sa propre compagnie "Pe Pau" en 1990. Au rythme d'une à deux chorégraphies par an, il incarne aujourd'hui le renouveau de la scène contemporaine européenne n'hésitant pas à mêler théâtre, opéra, musique contemporaine et classique.

Cette reprise de « La Mort du Cygne » est conçue et interprétée par Pedro Pauwels Chorégraphes : Anne Marie Reynaud, Odile Duboc, Carolyn Carlson, Françoise Dupuy, Elsa Wolliaston, Wilfride Piollet, Patricia Karagozian, Zaza Disdier.

A partir de 12 ans

Tarifs : 12 / 8 et 5 euros.

Renseignements : 04 68 11 45 32 ou culture.pennautier@orange.fr

Critiques : 

Le Monde « Magnifique danseur, il aurait presque pu enchaîner, avec une grosse respiration, les huit cygnes en une seule et même mort affolée. On ne s’ennuie pas une seconde. Dominique Frétard. » Le Figaro

« On admire non seulement la performance de l’interprète mais la subtilité de son choix dans l’ordonnance des pièces, pour réussir une progression dramatique intense et sans faille..." René Sirvin.

2012-05-15-treize-arches-pauwels-004.jpg

19:32 Écrit par pennautier dans cirque, Danse, Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Exposition sur le thème "Temps de cirque dans l'Aude" à partir du 15 février à la bibliothèque

Exposition à la médiathèque cirque (1).jpg

Dans le cadre de « temps de cirque dans l’Aude » Une exposition à la médiathèque aura lieu du vendredi 15 au samedi 23 février

Vernissage le samedi 16 février à 11 h 30

« Tes yeux ont l’avantage d’être 2 »

Exposition à la médiathèque cirque.jpgPhotographies de Sébastien Armengol – Textes d’Emilie Bonnafous.

Sébastien Armengol, photographe & acrobate au sein du cirque Galapiat (www.galapiat-cirque.fr).

"Cumuler ces 2 passions me permet de jongler entre vivre le rêve et le représenter.

Le quotidien devient une inspiration pour la photo, un terrain de jeu, une source que je voudrais inépuisable.

" Emilie Bonnafous, auteure, metteur en scène et clown au sein de la compagnie Nez4c (www.nez4c.com) "Mettre des mots sur l’indicible, c’est le chemin qu'il me plait d’emprunter.

Mettre au monde l’invisible, c'est le paysage que j’aime dessiner. »

Contenu de l’exposition : 27 tirages, 24 diptyques et 3 solos Taille : 90/60 cm Titres, textes, sur tirages indépendants, accrochés avec des barres de plexiglass.

Renseignements : 04 68 11 45 38 – bibliotheque.pennautier@orange.fr  

11:15 Écrit par pennautier dans cirque, exposition | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |