08.12.2014

"Amen ton pèze" d'Alessandro di Guiseppe dit "Pap40" au théâtre jeudi 11 décembre

alessandro-di-giuseppe17-1074x506.jpg

Le jeudi 11 décembre, à 20h45 au Théâtre Na Loba de Pennautier les Amis du Monde Diplomatique de l'Aude invitent Alessandro di Giuseppe, dit “Pap40”, membre de l'Église de la Très Sainte Consommation.

avignonAffiche.jpg

Il accompagnera le film “Amen ton pèze” réalisé par Maxime Pourbaix.

À l'issue de la projection il animera un échange, en compagnie de Yannis Youlountas, poète et philosophe souvent venu ici.

Quelques phrases tirées de la présentation du film : 

" Parce que la vie est compétition et jungle économique,

Parce que pour qu’il y ait quelques très très riches, il n’y aura jamais assez de pauvres,

Parce qu’avant que la planète n’explose, on compte bien en profiter !

Parce que nous le valons bien,

 

alessandro-di-guiseppe-presente-municipales-a-lille-1482078-616x380.jpgNous, riches actionnaires de l’Église de la Très Sainte Consommation, vous invitons à notre grand’messe pour célébrer la bonne parole : travaille, obéis, consomme !

Au nom du pèze, du fric et du saint crédit ! Amen ton pèze ! "

Cela ouvre des perspectives, non ?

La projection est en partenariat avec la Mairie de Pennautier.

Entrée gratuite.

Tel 04 68 47 69 22 – amd11@free.frhttp://amd11.free.fr

Alessandro-Di-Giuseppe.jpg

11:23 Écrit par pennautier dans Conférence débat, Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

07.09.2014

Un pennautierois acteur de cinéma !

 

film, tournage, acteur, Didier Almon, andré dussolier, karin viard, Isabelle carré,

Un rôle pour Didier Almon dans le film « Vingt et une nuits avec Pattie »

film, tournage, acteur, Didier Almon, andré dussolier, karin viard, Isabelle carré, On connaît le photographe de métier qui tient une galerie en ville « La compagnie des voyageurs », mais Didier Almon a plus d’une corde à son arc. S’il est aussi infographiste, le Pennautiérois a exercé plusieurs métiers toujours liés à l’image.

Il a ainsi été caméraman, journaliste, réalisateur de documentaires ou encore  rédacteur en chef. Une expérience de l’image qu’il explore et qui l’a amené à répondre pour la première fois à 53 ans à une annonce de casting.  

C’était en juillet dernier. Une intuition ? Le hasard ?  

film, tournage, acteur, Didier Almon, andré dussolier, karin viard, Isabelle carré, Les réalisateurs du film, les frères Jean-Marie et Arnaud Larrieu sont alors à la recherche d’un personnage particulier. Didier, qui pensait à un rôle de figuration, envoie CV et photos puis est sélectionné pour passer un bout d’essai.

Il  y participe  sans stress ni le trac habituel, et se voit recruté en tant qu’acteur, après un essai devant caméra concluant. 

Il est choisi pour interpréter « un homme mystérieux, aux yeux clairs, un personnage sans nom dans la narration du film. On ne sait qui il est ni d’où il vient ».

film, tournage, acteur, Didier Almon, andré dussolier, karin viard, Isabelle carré, Il rejoint pour 5 jours la production parisienne qui tourne dans le Cabardès à Castans.

Les acteurs principaux de « Vingt et une nuits avec Pattie » ne sont autres que Karin Viard, André Dussolier et Isabelle Carré à qui Didier donne la réplique! Il interprète donc cet homme mystérieux et inquiétant qui tourne autour de Caroline (Isabelle Carré), « une parisienne qui débarque dans un petit village du Cabardès»...

C’est tout ce que Didier a le droit de révéler du film, dont le tournage se termine dans quelques jours.

Il devrait sortir dans les salles de cinéma en 2015. 

film, tournage, acteur, Didier Almon, andré dussolier, karin viard, Isabelle carré, Une belle expérience pour Didier et peut-être une nouvelle carrière qui s’ouvre devant lui ? Pourquoi pas, c’est tout ce qu’on lui souhaite surtout que Didier a deux frères, dans le spectacle : Thierry  Almon  comédien, metteur en scène et qui assure la formation d’acteur au sein de la Cie du Grand Roque à Carcassonne, et Sébastien, directeur logistique et de tournées et opérations artistiques à l’opéra symphonique de Montréal au Canada.

Une histoire de famille…

film, tournage, acteur, Didier Almon, andré dussolier, karin viard, Isabelle carré,

 

18.11.2011

Le Président d'Yves Jeuland - Georges Frêche

Le Président d'Yves Jeuland.jpg

Projection-débat "Le Président" d’Yves Jeuland

Mercredi 23 novembre à 20 h 45 au Théâtre Na Loba Pennautier projection du film « Le Président d’Yves Jeuland, suivie d’un débat. Les Amis du Monde Diplomatique ont invité le réalisateur, en partenariat avec la Mairie de Pennautier et les Amis du Cinoch

L'envie de filmer Georges Frêche est ancienne chez Yves Jeuland. Elle tient plus au personnage qu'aux circonstances : le film commence d'ailleurs avant que Georges Frêche ne trouve que Laurent Fabius ait "une tête pas très catholique".

Yves Jeuland 09 09 021.JPGAprès avoir fait ses études à Montpellier, il l'a recroisé des années plus tard, à l'occasion d'un autre documentaire sorti en 2008, « Un village en campagne » : « Quand il est entré dans le champ de ma caméra, j'ai vraiment saisi qu'il avait une présence à l'image hors du commun.

Je me suis dit à ce moment-là que ce Georges Frêche dans la dernière étape de sa vie était peut-être bien plus intéressant encore à filmer que celui des années 80 et 90. » 21 mars 2010 : Georges Frêche est réélu dans son fauteuil.

En Languedoc, il est le Président. Six mois durant, au fil d’une campagne ébouriffante et captivante, la caméra d’Yves Jeuland ne l’a pas quitté. Partout, hors champs et contrechamps, son œil était là, dans le secret des conciliabules et les fins de banquet, face aux ténors des médias, dans son bureau, dans sa voiture, au saut du lit comme au bord de sa piscine.

Escorté de ses deux conseillers, Georges Frêche se révèle un formidable animal politique, un grand acteur rabelaisien, matois et provocateur. Sans complaisance ni faux semblants, Georges Frêche est filmé en liberté.

Comédie humaine violente et jubilatoire, drôle et impitoyable, ce voyage au cœur d’une campagne électorale est une leçon sur la chose publique et les jeux du pouvoir.

Entrée gratuite

Bernard Dauphiné Tél. : 04-68-47-69-22 et  amd11@free.fr

Georges Frêche et Yves jeuland.jpg

10:39 Écrit par pennautier dans Film, portraits | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |