02.04.2015

Un aucèl plan estranh

un drôle d'oiseau en Oc,

Un bruch rabala pel vilatge dempuèi quatre o cinc jorns. Òc, just un mormolh : la novèla es encara amagada. Aqueles que son estat alertats ne creson pas un mot. Vòlon véser de sos uèlhs.

un drôle d'oiseau en Oc,Vòlon èsser segurs a cent del cent. Lo bèl primièr que lo vegèt, aquò's lo Gaston, un vièlh del vilatge, que trapa jamai la sòm. Diguèt qu'un aucèl estranh, que capita pas a ne determinar lo genre, volariá sus la comuna a las oras mai negras de la nuèit.

La prima arriba, las seradas son mens frejas, alara, lo Puègnautierenc passeja lo gos a l'ora ont cadun e caduna dormís e ronca a bèl èime.

Quand ne parla als collègas del club del tresen-atge, ba fa a sota-votz per pas alertar lo mond que va crompar lo pan o faire las crompas a l'espiçariá.

S'èra calhat sus sa descobèrta de paur que li diguèssen qu'èra fadurla a fet, mas aquí, aprèp mai d'una nuèit, es segur d'aver pas los uèlhs que fan quatre e i ten pas mai. 

un drôle d'oiseau en Oc,« Macarèl, quna bestiassa ! Grandaràs que non sap, l'aucèl, un mètre d'envergadura pel mens, mai negre qu'un corbàs negre ! Me semblèt qu'aviá plan mai de doas pata, mas benlèu que ba somièri !

A un moment, se crinquèt sus una finèstra, vegèri un lum pichon que desapareguèt sulpic, s'envolèt e s'arrestèt a d'autras finèstras, puèi anèt a la glèisa.

un drôle d'oiseau en Oc,Ne faguèt lo torn mai d'un còp abans de prene lo camin de la Comuna. I virèt a l'en-sús mai d'un còp. A cada finèstra, fasiá de sus-plaça e los lums en nombre clicotejavan. Espantant ! Pensi pas que m'agèsse vist, me cunhavi dins los recantons de pòrta. Lo mai espaurugant e sang-glaçant, es que fasiá cap de bruch.

A un moment, m'arribèt dins l'esquina, tampèri los uèlhs, boleguèri pas ni pè ni pata. L'Elliòt èra petrificat, las aurelhas quilhadas e la coa entre las patas.

un drôle d'oiseau en Oc,Quand l'aucèl faguèt lo mièg-torn, totjorn en silenci, lo gos se metèt a jaupar tan fòrt que crentèri que revelhèsse lo monde. « Es plan estranh son biais de volar », ajusta Gaston. Tot trebolat, mescla l'Òc, la lenga de son enfància e lo francimand.

Los quatre companhs sortiguèron la nuèit passada. Amagats darrièr un amorièr, lo vegèron. Se prometèron de tornar per esclarir lo mistèri d'aquel aucèl que sembla a cap d'autre.

E auràn pas las mans dins las pòchas, aquò's plan segur !

Avec l'aimable traduction d'Allan Roch et de Mireilha Braç de l'I.E.O

 

un drôle d'oiseau en Oc,

 

11:24 Écrit par pennautier dans Blog, Occitan | Tags : un drôle d'oiseau en oc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

08.03.2015

Voix d'Oc et de Perse fasètz la lenga en Cabardès

Voix d'Oc et de Perse.JPG

Voix d’Oc et de Perse à Pennautier

Le rendez-vous Fasètz la Lenga en Cabardés à Pennautier s’est déroulé en deux temps.  

sazzzlalaalla.jpgEn fin d’après-midi, salle de la tour, une vingtaine de personnes prenait part à un atelier d'occitan autour de deux textes :

- le premier,  en occitan de Provence de Florian Vernet (intervenant le 3 mars à Aragon) sur l'ablation de la langue,

- le second du Rouergat Joan Bodon sur un mariage forcé.

Une discussion s'instaurait entre les participants sur les questions soulevées par ces deux morceaux de choix.

En soirée, ai théâtre Na Loba, un auditoire fourni appréciait les prestations musicale et vocale de Guilhèm Lopez (l'Occitan) et de Bijan Chemirani (originaire d'Iran) qui surent marier avec talent et dynamisme le instruments et les mélodies d'ici (flûtes, boha) et d'ailleurs ( saz, zarb, daf, bondir), avec le soutien de 4_flutes.jpgl'électronique (sampler) pour créer un univers poétique et populaire avec des chansons abordant le quotidien des femmes et des hommes dans la lente marche des saisons, égayée par le chant des oiseaux et frémissant aux légendes d'une fille aux yeux bleus.

Les applaudissements nourris marquèrent l'adhésion du public à l'univers sonore et aux interprétations enjouées des deux artistes.

 

Ostal Sirventés

http://occitan-aude.over-blog.com

Atelier d'écriture occitan.JPG

11:20 Écrit par pennautier dans chanson, Musique, Occitan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

19.02.2015

Fasètz la Lenga en Cabardés, édition 2015 « Du vent dans la peau » le 27 février

 

fasètz la lenga en cabardès,du vent dans la peau

 

Après le succès des Ivernalas de Cabardés fin janvier, Pennautier accueille un nouveau rendez-vous artistique occitan avec la soirée Fasètz la Lenga en Cabardés 

fasètz la lenga en cabardès,du vent dans la peauVendredi 27 février, salle Na Loba à 21 h, autour de la soirée « Du vent dans la peau », se nouera la rencontre entre musiques et paroles d'Occitanie Guilhem Lopez (chant, flûte, cornemuse)  et d'Iran Bijan Chemirani (Zarb, daf, saz)).

Rythmes, instruments, chants traditionnels se mêlent à des compositions et improvisations des deux musiciens pour un voyage poétique et rythmé, virtuose et émouvant, et tellement musical.

Deux généreux porteurs de traditions, friands de nouvelles rencontres, qui tordent leurs modes, mêlent leurs rythmes, délient et relient les langues pour dessiner une musique méditerranéenne spontanée et raffinée :

fasètz la lenga en cabardès,du vent dans la peauLa Nèit, Lo Rainal e lo Merle, Bèla Sant Joan… et d’autres chants au programme.

En préambule, un atelier de langue occitane aura lieu à 18 h 30 salle de la Tour.

De plus, les écoliers pennautierois bénéficieront dune prestation de la conteuse périgourdine Monica Burg dès le lundi 23 février après-midi.

La municipalité de Pennautier et son service culturel apportent leur soutien et leur concours au déroulement de la quinzaine occitane.

Outre Pennautier, du lundi 23 février au samedi 7 mars, le Cabardès retentira des sonorités multiples de la langue occitane à travers une série d'animations et de spectacles pour tous à Aragon, Moussoulens, Ventenac et Villegailhenc. L'ensemble du programme de la quinzaine est à consulter sur :

http://fasetz-la-lenga-en-cabardes.over-blog.com

Tarif Du vent dans la peau : 8 €

30.01.2015

Deux soirées exceptionnelles pour des Invernalas gourmandes et croquantes

Joan Jaumes Delpotz, Las Ivernalas, IEO,

Jean-Jacques Delpoux est venu raconter avec ses coquilles de noisettes pour les petits et les grands au théâtre Na Loba

Joan Jaumes Delpotz, Las Ivernalas, IEO,Ils en ont appris de belles, à savoir comment faire entrer le Diable dans une noisette, de quelle façon Jean-Petit utilisa noisettes, noix et pignons pour éloigner la Bête, quelle est l'importance de la permanence des feuilles du chêne et comment séduire une princesse avec un sachet de noisettes et une grappe de raisin.

Le conteur ne manqua pas de solliciter l'aide du public pour reprendre les formulettes et, en particulier, celle d'ouverture et de conclusion de sa prestation venue du fin fond de la nuit des paroles. Un còp èra / Il était une fois...

Joan-Jaume Delpotz est revenu trois jours après, pour interpréter ses contes gastronomiques : A taula ! A Pennautier pour le public des Ivernalas du Cabardés.

La soirée débutatait avec l'histoire de la vinha del paure òme, pour finir avec l'invention du métier de boulanger.

Le public apprit ainsi qu'il est bien dangereux de considérer un œuf comme une source de fortune et que pour préserver l'amour conjugal mieux vaut apprécier la sopa de caulets.

Joan Jaumes Delpotz, Las Ivernalas, IEO,Il est aussi important que le patronat tienne ses promesses et ses engagements, sinon le valet refusera de passer pour un piòt (ou plutôt la piòta n'aura pas la destination présumée).

En apothéose finale, une autre scène de la vie conjugale et autre leçon de savoir-vivre pour clore la prestation vivement applaudie et appréciée par l'auditoire autour de la question du sexe des volailles : tiron or tirona, that's the question !!!

Pour clôturer Las Ivernales, un souper amical Bergerac-Cabardès a forcé respect,  admiration et appréciation de la soixantaine d’invités pour le tour de main et le sacré coup de fourchette !

An plan manjat et beugut !

 ieo11@ieo-oc.org 

11:23 Écrit par pennautier dans contes, Occitan, restauration | Tags : joan jaumes delpotz, las ivernalas, ieo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

22.01.2015

Il reste des places pour le repas du samedi 24 01 dans le cadre des Ivernalas

 

Jean-Jacques Delpoux sera là ce samedi 24 janvier à 19 h à Na Loba (Pennautier) avec ses contes gastronomiques A taula !, avant le souper amical Bergerac-Cabardès (Contes : 5 € ; souper : 15 € ; contes + souper : a taula, repas Ivernales, KJJ Delpotz,18 € ; s'inscrire auprès de ieo11@ieo-oc.org ; IEO-Aude BP 105 11022-Carcassona Cedex. Chèque à l'ordre du Cercle Occitan)

 
Il reste quelques places  pour le repas des Ivernales du 24 01 Il est impératif de se marquer !
 
Au menu : Entrées - Blanquette de porc et pommes de terre - Fromages - Nougat glacé - Café, thé ou infusion.
Vins du pays de Bergerac et du Cabardès
Soirée dans le cadre des Ivernalas de Cabardés, en liaison avec les Ampélofolies  http://ampelofolies.over-blog.com

 

 

 

 

09:28 Écrit par pennautier dans Occitan, restauration | Tags : a taula, repas ivernales, kjj delpotz | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

15.01.2015

Ivernalas de Cabardès Carte blanche à Joan-Jaume Delpotz samedi 24 janvier

Ivernalas de Cabardès Carte blanche à Joan-Jaume Delpotz samedi 24 janvier,

 • Samedi 24 janvier, à 19 h à Pennautier, au théâtre Na Loba, Joan-Jaume Delpotz  présentera des contes gastronomiques pour tout-public.

Ivernalas de Cabardès Carte blanche à Joan-Jaume Delpotz samedi 24 janvier,- Avec A taula !

Vous pourrez répondre à la question angoissante et lancinante de savoir si vous avez une cuisse de canard ou de cane dans votre assiette ; vous apprendrez comment concocter la meilleure soupe du monde avec aucun ingrédient au départ de la journée. Vous aurez des idées pour tromper le Diable et le priver de ses récoltes, sans oublier le vin qui sera présent dans ses histoires.

Suivra un repas amical à 20 h 30, salle de la Tour, à Pennautier, préparé en liaison avec la Calandreta de Ciutat, qui célèbrera la rencontre des vins du Cabardès et de ceux de Bergerac (Pécharmant, Ivernalas de Cabardès Carte blanche à Joan-Jaume Delpotz samedi 24 janvier,Montbazilhac,...).

Bergerac qui se trouve (à vue de nez ?) en Périgord, un autre royaume de la tuber melanosporum ! Et oui, cette soirée se tient en liaison avec les Ampélofolies du Cabardès  !

Le conte : 5 € ; la taulejada : 15 € ; conte + taulejada : 18 €. 

Inscription impérative pour la taulejada (nombre de places limité) :

IEO-Aude ieo11@ieo-oc.org  -  04 68 25 19 78.

14.01.2015

Ivernalas de Cabardès Carte blanche à Joan-Jaume Delpotz mercredi 21 janvier

 

JJ Delpotz.jpg

Cette année, Las Ivernalas de Cabardés donnent une carte blanche à Jean-Jacques Delpoux avec ses Contes de terre d’Oc

delp1.JPGNé dans un petit village de l’Aude, fils et petit fils de paysan, il était écrit que ses sabots resteraient bien plantés dans sa terre du Razès.

Depuis de nombreuses années déjà, il promène son sac d’histoires de village en village racontant aux petits et aux grands que ce soit en veillées, promenades, dans une bibliothèque ou sous les étoiles à la belle saison.

Aimant se qualifier avec un petit sourire de « conteur agricole», que ce soit en français ou en occitan, il se veut avant tout raconteur de sa terre.

Au travers de contes souvent originaux ou librement inspirés de la tradition, il entraine à travers des histoires qui sont comme la vie parfois tendres, humoristiques, tragiques ou remplies d’amour et de merveilleux.

Des contes, dits en langue d'oc et en français, qui, comme les vignes, plongent leurs racines au plus profond de la terre croix_occitane_jaune.gif  d’Occitanie à laquelle il est si attaché.

 Mercredi 21 janvier, à 18 h 30

- A Pennautier, au théâtre Na Loba, participation libre, rendez-vous pour le jeune public (et pour tous) avec Per 3 clòscas d'avelanas : des contes où animaux, plantes et enfants délurés occupent les premiers rôles.

IEO-Aude ieo11@ieo-oc.org  ; 04 68 25 19 78.

La suite du programme demain...