14.08.2014

Rencontre avec la terre - Le peuple de l'eau, sculptures d'Isabelle Doblas-Coutaud

exposition sculptures, Isabelle Doblas-Coutaud, la terre, mythologie, le peuple de la mer,

exposition sculptures, Isabelle Doblas-Coutaud, la terre, mythologie, le peuple de la mer, Elle ne s’y attendait pas.

« Ce fut bouleversant » Confie Isabelle Doblas-Coutaud qui laisse l’enseignement pour s’adonner à ce qui va devenir une passion, la sculpture.

Un choix que l’artiste, autodidacte, réalise depuis 4 ans. Invitée aux Cabardièses de Pennautier, elle mettait en valeur sur un chemin, salle de la Tour, une série née de l’oubli consternant de la mythologie qui a pourtant structuré notre société.

Les nymphes, les naïades, qui peuplaient les cours d’eau, les fontaines, les lacs ont été oubliées. A l’époque du christianisme, les temples ont été détruits, sabotés.

« Ce sont nos fondamentaux qui ont structuré nos fondations et on n’a pas le droit d’oublier leur existence. Il faudrait relire ces pages de l’histoire pour ne pas régresser. Quand on est perdus, on rebrousse chemin pour se retrouver ».

exposition sculptures, Isabelle Doblas-Coutaud, la terre, mythologie, le peuple de la mer, Isabelle fait revivre « Le peuple de l’eau » à travers des sculptures. Il se redresse, bras, jambes en mouvement. C’est pénible, laborieux et douloureux, le peuple de l’eau recherche une forme d’équilibre, de renaissance et n’a jamais cessé d’être en marche.

Un long travail de patience pour Isabelle qui enlève de la matière dans la masse des blocs de grès de Saint Amand Puissay.

L’artiste a fait de la danse et met le mouvement dans ses œuvres.

Isabelle Doblas-Coutaud a été sélectionnée au salon « Réalités nouvelles » à Paris où elle expose.

Elle est également inscrite depuis 2 ans à la Maison des artistes où on peut la rencontrer au gré des expositions dans la Haute-Vallée de l’Aude sur le chemin des artistes.

Pour en savoir plus : doblascoutaud-sculpture.blogpost.com

 

exposition sculptures, Isabelle Doblas-Coutaud, la terre, mythologie, le peuple de la mer,

 

13.09.2012

Journées Européennes du Patrimoine 2012

19189_chateau-de-pennautier-nieuw.jpgLes journées Européennes du Patrimoine à Pennautier, avec la visite du parc du Château de Pennautier dessiné à la française en 1670 par Le Nôtre, puis à l’anglaise vers 1790.

Bordé d’une rivière, le Fresquel, il est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1972. Les grands parterres de Le Nôtre créés en 1950 ont été redessinés.

Une vaste promenade de 30 ha où l’on trouve des buis en pâte d’oie du XVIIIème, et de grands arbres remarquables (cèdres, pins, chênes…) est proposée pour les journées européennes du Patrimoine.

De même que le restaurant, le bar à vin, la boutique, des dégustations, une visite du chai, des gites de charme et du jardin privé, à la française, à l’anglaise…

- Samedi 15 septembre, de 10 h à 17 h, visite libre et gratuite du parc.

Visite de l’intérieur du château, 5 €/adulte, 4 €/enfant à partir de 12 ans.

- Dimanche 16 septembre, de 14 h à 17 h, visite libre et gratuite du parc.

Visite de l’intérieur du château, 5 €/adulte, 4 €/enfant à partir de 12 ans.

S. Jacobs Tél. : 04 68 72 65 29 (+ touche 1 tourisme)

contact@chateaudepennautier.com

Site : www.chateaudepennautier.com  

13:48 Écrit par pennautier dans Nature, animaux, insectes, fleurs..., terre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

11.08.2012

Pennautier-Aragon : ensemble pour la réussite de notre territoire

Irrigation Pennautier Aragon 07 12 002.jpg

Voici près de deux ans que ce territoire du Cabardès est en pleine ébullition autour d’un projet d’irrigation du vignoble.

Ce projet, certes ambitieux, permettrait d’irriguer l’ensemble des parcelles en vigne depuis les jardins communaux de Pennautier jusqu’aux portes d’Aragon.

Irrigation Pennautier Aragon 07 12 004.jpgA l’initiative nous retrouvons Mrs Sébastien Ajdnik et Christophe Guiraud, qui très vite interpellés par le déficit hydrique du vignoble et animés par un désir de monter un projet collectif, ont réussis a fédérer autour d’eux pas moins de 30 viticulteurs du territoire.

Le jeudi 12 juillet, une première présentation technique du projet a été réalisé a ce groupe par l’entreprise Irri-Garonne et les services de la Chambre d’Agriculture.

Le point de pompage dans le Fresquel serait situé au sein d’un jardin communal de Pennautier ; de là près de 26 km de tuyaux en fonte progresseront dans le territoire.

Un peu plus de 700 ha seront irrigués au goutte à goutte grâce à ce procédé, ce qui représente un besoin en eau de 60 000 m3 par an.

Le coût du projet ? Environ 3 millions d’euros.

Irrigation Pennautier Aragon 07 12 006.jpgLa région Languedoc-Roussillon, consciente que la viticulture a besoin de sécuriser sa productions par des volumes constants pour être compétitive a l’export, a obtenu une enveloppe de 6 millions d’euros pour financer dix premiers grands travaux d’entretien et de création de réseaux d’irrigation. 80 % du financement est public, le reste sera a la charge des vignerons.

Le projet de Pennautier-Aragon, porté par sa future ASA du Cabardès, a fait acte de candidature a ces dix projets afin d’obtenir un coup de pouce financier non négligeable à sa réalisation.

10:16 Écrit par pennautier dans eau, la vigne, le vin..., terre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |